Nouveau projet, nouvelles responsabilités.

     Après la fermeture du centre de diphtérie et de choléra je débute un nouveau projet. On me propose de travailler auprès d'une petite équipe au sein de la communauté Bangladaise. En effet, la présence des Rohingyas et des nombreuses ONG leur portant secours, crée des conflits auprès de la population Bangladaise. En conséquent, …

Arrivée au Bangladesh : cultiver sa capacité d’adaptation

  Après un long voyage j’arrive au sud du Bangladesh, au bord du golfe du Bengale. Difficile à croire qu’au cœur de cette région touristique se situe l’immense camp des réfugiés Rohingya. Sur les routes bus, voitures, pousses-pousses et CNG* se font la course et ne manquent de se percuter à chaque instant. Les klaxons …

Choléra à Kinshasa

        Depuis plusieurs jours des cas de choléra sont signalés dans la capitale. L’épidémie semble être contrôlée jusqu’à ce que des pluies entraînent de graves inondations et répandent le vibrio cholerae dans la ville. Les cas flambent et personne ne semble réagir. Au bout de quelques semaines, notre ONG décide d’intervenir et …

La plus belle des récompenses (prise en charge de la malnutrition)

       Un matin de novembre, je fais la connaissance d’Atosha. Elle arrive dans les bras de sa mère, les yeux révulsés en arrière et les bras tombant. On devine parfaitement la forme de ses os sous sa peau dépourvue de muscle. Ses veines du crâne tendent à exploser sur son corps squelettique. Impossible …

Se jeter dans le vide: premières urgences.

           Nous visitons notre futur service de soins intensifs pédiatriques. Les autorités acceptent de nous laisser travailler dans l’un des bâtiments du centre général hospitalier. Il se trouve au cœur des vestiges d’une clinique datant de l’époque coloniale. On devine encore la grande place sur laquelle marchaient les médecins vêtus de …

Nouvelle épidémie, nouveau départ  

Une fois la campagne de vaccination terminée je suis renvoyée à Kinshasa. L’ambiance y est calme et la vie d’expatriés luxueuse. Certaines missions humanitaires vous enveloppent dans une bulle d’argent, à l’abri des réalités du pays. À Kinshasa, l’Europe s’est installée au cœur des quartiers de Gombe. Je goûte à ce confort quelques jours avant …