Première mission: impatience.

_MG_6547

 

L’odeur de l’orage envahit la pièce. L’eau rebondit contre les fenêtres de ma chambre d’hôtel et me sort en douceur de mon sommeil. Je tire les rideaux et observe cette avenue Bruxelloise où les piétons courent pour s’abriter de la pluie.

Il est 7h30.

Dans quelques heures j’ai ma première réunion au sein de l’ONG. Je suis arrivée la veille, un sac sur le dos et ma valise à la main. Je voyage léger, surprise par la facilité avec laquelle je trie mes affaires pour les six mois à venir. L’important est d’avoir au moins une tenue pour chaque circonstance: le travail en brousse, le travail en ville, les réunions importantes, le sport et les journées de congé. Je restreins le choix de mes vêtements, ma garde-robe européenne reste au placard. Mes seules folies sont mon appareil photo et mon tapis de yoga. Pour le reste, je vise confort et pratique. Mes affaires sont donc prêtes et organisées. J’avale une dernière gorgée de café, enfile mon k-way et me dirige vers les bureaux.

Quelques minutes plus tard, je traverse l’immeuble, les yeux écarquillés. La dernière fois que j’ai franchi ces portes c’était pour mon entretien. J’en suis sortie me demandant si  tout cela était trop grand pour moi. Aujourd’hui, on m’accueille en me faisant la bise et en me tutoyant. Je fais officiellement partie de l’équipe. On fait le point sur ce qui est attendu de moi et on règle les derniers préparatifs.

       La nuit est tombée sur la ville. La musique « Ophelia » de The Luminers résonne en fond sonore. Je profite de ce calme ambiant avant la tempête. Demain soir j’atterris dans un nouveau monde. Le stress a laissé place à l’impatience. Je souhaite sentir l’odeur de ces terres inconnues, croiser des nouveaux visages, découvrir cet environnement et commencer à m’y adapter. Et puis, faire face aux moments difficiles, aux défis, aux moments forts… Plus que quelques heures avant de monter dans l’avion et me lancer dans cette aventure…

 

Alors, je vous emmène ?

© Anya Erikovna Photography

5 Replies to “Première mission: impatience.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s